•  

     

     

     

     

    8 Juillet 2020 

     

    La foutaise anticommuniste

    des « 100 millions de morts »

     

    Par Bruno Guigue

     

    Du Parlement européen aux manuels scolaires en passant par Michel Onfray, l’anticommunisme a repris du service. « Démocratie contre totalitarisme », les « 100 millions de morts », le Goulag, la Révolution culturelle, tout s’enchevêtre et compose un tableau destiné à sidérer l’opinion, inoculant l’idée d’une vaste conspiration des forces du mal dont la Chine, cet odieux régime totalitaire dont Le Monde prédisait la « faillite » il y a encore trois mois, constituerait le dernier avatar. Mais si seulement on se contentait d’affabuler sur le présent ! Non, il faut encore réécrire l’histoire en la repeignant aux couleurs de l’idéologie dominante.

     

    LIRE LA SUITE...


    Publié par   LIBRAIRIE TROPIQUES
    URL    http://www.librairie-tropiques.fr/2020/07/la-foutaise-anticommuniste-des-100-millions-de-morts.html
    Relayé par http://11sbouge.eklablog.com/
    URL   http://11sbouge.eklablog.com/politique-la-foutaise-anticommuniste-des-100-millions-de-morts-a195110238


  •  

     

     

     

     

    Hezbollah irakien : le Premier ministre a cherché à prouver sa loyauté aux États-Unis en attaquant notre siège

    Source : Al-Mayadeen, via Middle East Observer
    Traduction : lecridespeuples.fr

     

    Le 30 juin 2020, le porte-parole militaire des Kata’ib Hezbollah (Brigades du Hezbollah, mouvement de résistance irakien), Ja’far al-Husseini, a déclaré dans une interview que le Premier ministre irakien Mustafa al-Kadhimi avait démasqué ses véritables intentions en faisant une descente dans l’un des quartiers généraux logistiques du groupe à Bagdad.

     

    Al-Husseini a déclaré que la véritable intention du Premier ministre irakien était de confronter les Brigades du Hezbollah et les Unités de mobilisation populaire (PMU) dans leur ensemble, et de protéger la présence des forces américaines dans le pays.

     

    Plus d'une douzaine de membres des Kata’ib Hezbollah auraient été arrêtés lors du raid dans le sud de Bagdad à l'aube du vendredi (26 juin 2020). Selon les premiers rapports, plusieurs commandants du groupe anti-américain, qui fait partie des forces de sécurité irakiennes nationales, figuraient parmi les personnes arrêtées.

     

    Les Kata’ib Hezbollah sont une faction clé au sein des Unités de mobilisation populaire (PMU), elles-même intégrées à l'armée irakienne.

     

    Vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=xii1XkfKxr8

     


     

    Transcription :

     

    Ja’far al-Husseini, porte-parole militaire des Kata’ib Hezbollah : Commençons par les États-Unis qui ont choisi un objectif spécifique en Irak. (Les États-Unis) ont choisi de cibler directement une faction spécifique (c'est-à-dire les Brigades du Hezbollah), alors qu'ils savent bien que toutes les factions irakiennes (de la Résistance) œuvrent aux côtés la Résistance islamique (irakienne), les Brigades du Hezbollah. Les factions irakiennes (de la Résistance) déclarent ouvertement et publiquement qu’elles travaillent comme un seul bloc pour affronter les États-Unis. Leur croyance en ce principe s'est renforcée sur le terrain après le martyre (de Soleimani et d'al-Muhandis), par lequel les Américains ont voulu briser notre pays uni. Ils pensaient qu'après le martyre de ces deux dirigeants (Soleimani commandait la force al-Quds des Gardiens de la Révolution, et al-Muhandis était le numéro 2 des Hachd al-Cha'bi ou Forces de mobilisation populaire —PMF), les mouvements de Résistance irakienne se diviseraient.

     

    Voir Moins de 3 mois après l’assassinat de Soleimani, les Etats-Unis contraints d’évacuer 3 bases en Irak

     

    Les États-Unis ont choisi une cible en Irak, (à savoir les Brigades du Hezbollah), et ont choisi de nous attaquer, ce qui nous fait nous accrocher davantage à notre décision d'expulser les forces américaines (hors de l'Irak) et de les combattre par tous les moyens. Nous avons annoncé dès le premier jour que toutes les options étaient sur la table et nous avons agi en conséquence.

     

    Ensuite, les Américains ont tenté de manipuler certains partis politiques et, malheureusement, ils ont réussi à convaincre le Premier ministre (irakien Mustafa al-Kadhimi) qui a obéi à leurs ordres et s'est dirigé vers l'opposition non seulement aux Brigades du Hezbollah mais à l'ensemble des Forces de mobilisation populaire (PMF). C'est le choix qu'il a fait. Si nous voulons parler des motifs de sa décision, nous pensons qu'il y a des conseillers autour de lui qui lui ont fait croire à l'illusion qu'en faisant cela, il gagnerait le soutien du peuple irakien et donnerait aux Américains une preuve concrète claire (de sa fidélité), de sorte qu'il puisse se rendre aux États-Unis avec un passif qui montre qu'il s'est opposé et a fait pression sur les Brigades du Hezbollah. Ce qui s’est passé à Bo’aitha (quartier de Bagdad où le raid a eu lieu) n’a été qu'un acte de loyauté de Kadhimi pour les Américains. Cependant, il a choisi la mauvaise voie.

     

    Voir Malgré l’assassinat de Soleimani, l’Axe de la Résistance progresse sur tous les fronts

     

    Au lieu de se concentrer sur la manière dont il pourrait servir le peuple irakien et de suivre les dossiers essentiels à l'intérieur de l'Irak, il a décidé de confronter les PMF qui ont protégé l'État irakien —non seulement le gouvernement et les fonctionnaires, mais bien l'ensemble du pays— lors de son effondrement en 2014 (face à Daech). Les services de sécurité n'en avaient pas (la capacité)… Je parle (d'une zone commençant) de Bagdad et allant jusqu'aux frontières occidentales (de l'Irak), et jusqu'aux frontières nord avec le Kurdistan (toute cette zone était entre les mains de Daech). Il n'y avait pas de frontières claires pour l'État irakien, même à l'intérieur de Bagdad et de la zone verte. Le pays s'est complètement effondré.

     

    Voir Nasrallah : Sistani et Khamenei ont joué un rôle décisif dans la libération de Mossoul

     

    Ce sont les factions de la Résistance qui ont stoppé l'expansion de Daech et l'ont farouchement combattu, bien avant la création des PMF. Par conséquent, lorsque la fatwa [de Sayed Sistani enjoignant les Irakiens à prendre les armes pour combattre Daech] a été émise, ces factions ont rejoint les PMF et ont œuvré avec dévouement pour protéger l'État irakien. Nous ne nous sommes jamais souciés de savoir si les habitants d'une certaine province appartiennent à une secte différente ou si cette province est contrôlée par un bloc (politique) différent. Nous défendions tout le pays. A ce moment-là, nous avons laissé le règlement des erreurs & problèmes de la société irakienne au gouvernement, via le processus politque. Notre objectif était de finir ces opérations (militaires contre Daech). Par conséquent, ce Premier ministre qui a décidé de se dresser contre les PMF se trouvera en confrontation avec le peuple irakien dans son ensemble, parce que le peuple adhère pleinement aux PMF, et les considère comme la raison de l'existence de cet État et de sa préservation. Je ne parle pas seulement d'une section spécifique (du peuple) qui soutiendrait la Résistance, mais de tous les Irakiens, qui n'ont pas oublié (que nos sacrifices ont sauvé l'Irak).

     

    La décision du Premier ministre de s’opposer aux PMF était erronée. Elle a (clairement) révélé ses intentions, dont nous avions déjà parlé par le passé lorsque nous avons dit que le nouveau Premier ministre avait conclu un accord (avec l'occupant américain), même s'il était (prétendument) temporaire, nous avons dit qu'il cache ses (véritables) intentions, à savoir affronter les Brigades du Hezbollah et protéger les forces américaines.

     

    Voir Nasrallah : la frappe de l’Iran est le premier pas vers l’expulsion de tous les soldats américains du Moyen-Orient

     

    Qu'est-ce que le Premier ministre attend de l'arrestation d'un groupe de jeunes (combattants) au siège du soutien logistique des PMF qui a été ciblé ? Un siège qui fournit un soutien logistique aux factions (de la Résistance) positionnées sur les frontières irakiennes et les frontières provinciales ? Kadhimi prétend (que la raison de ce raid est que les PMF) attaquent les forces américaines, ces mêmes forces qu'aucun Irakien ne souhaite la présence sur le territoire irakien.

     

    Voir notre dossier sur l'assassinat de Soleimani

     

    Pour ne manquer aucune publication et soutenir ce travail censuré en permanence, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


    Publié par   lecridespeuples
    URL   https://wp.me/pb3JpA-24D
    Relayé par http://11sbouge.eklablog.com/
    URL   http://11sbouge.eklablog.com/geopolitique-raid-contre-les-kataib-hezbollah-le-premier-ministre-irak-a195107384


  •  

     

     

     

     

    Du 7 au 9 août, le réseau Samidoun appelle à des Jours de Résistance

     

    Nous invitons toutes les organisations communautaires palestiniennes, les groupes et mouvements de solidarité avec la Palestine et les campagnes pour la justice sociale à soutenir cet appel à l’action ! Le réseau Samidoun publie l’appel à l’action suivant pour la période du 7 au 9 août 2020, afin de tirer parti de toutes les actions d’organisation engagées par tant d’organisations et de militants dans le monde entier le 1er juillet et autour de cette date, ainsi que du Jour de la colère contre l’annexion israélienne. L’annexion est une menace permanente – surtout si l’État israélien pense qu’elle peut passer inaperçue sans résistance continue. La lutte n’est pas terminée ; à bien des égards, elle ne fait que commencer. Nous vous demandons instamment de continuer à vous mobiliser pour défendre la terre et le peuple de Palestine et de vous joindre à nous lors des Jours de Résistance du 7 au 9 août.

     

    Participez :

    Soutenez la déclaration ici

    Ajoutez votre événement ici Lire la déclaration en anglais | arabe | espagnol

    Si vous organisez un événement, si vous souhaitez obtenir du matériel pour votre action ou si vous avez des questions, veuillez nous contacter à l’adresse samidoun@samidoun.net ou nous envoyer un message sur Facebook.

     


    Déclaration du réseau Samidoun

     

    A l’occasion du 48ème anniversaire de l’assassinat de Ghassan Kanafani, écrivain révolutionnaire palestinien tué par le Mossad israélien par une voiture piégée près de sa maison de Beyrouth le 8 juillet 1972.

     

    « L’impérialisme a étendu son corps sur le monde entier, la tête en Asie orientale, le cœur au Moyen-Orient, ses artères jusqu’en Afrique et en Amérique latine. Où que vous le frappiez, vous l’endommagez et vous servez la révolution mondiale… La cause palestinienne n’est pas une cause pour les seuls Palestiniens, mais une cause pour chaque révolutionnaire, où qu’il soit, en tant que cause des masses exploitées et opprimées de notre époque ». – Ghassan Kanafani

     

    Un appel au peuple palestinien et à tous ceux qui défendent la justice :

     

    À l’occasion du 48e anniversaire de l’assassinat du combattant, écrivain et révolutionnaire Ghassan Kanafani, le réseau de solidarité avec les prisonniers palestiniens Samidoun salue en sa mémoire tous les martyrs du peuple palestinien, les femmes, les hommes, les enfants et les anciens dont la vie ont été prises l’offensive du colonialisme sioniste qui a pris pour cible la Palestine et toute la région arabe.

     

    Aujourd’hui, le programme d’annexion israélien continue de menacer les Palestiniens de Cisjordanie, y compris les terres agricoles les plus fertiles de la vallée du Jourdain, qui sont toujours à l’ordre du jour pour le prochain accaparement de terres par Israël. Bien sûr, il s’agit simplement de la continuation de plus de 72 ans de vol de terres, de dépossession, d’apartheid et de génocide – mais cela nécessite une mobilisation et une action continues pour faire face, parallèlement au siège de Gaza, à l’emprisonnement massif des Palestiniens, à la démolition des maisons, au déni du droit au retour des réfugiés palestiniens et à d’autres crimes de guerre et crimes contre l’humanité.

     

    À cette occasion, nous saluons toutes les victimes de la colonisation sioniste et nous nous engageons à nouveau à lutter pour tout ce pour quoi Ghassan Kanafani a vécu et s’est battu : la libération de la Palestine et la libération de l’humanité. Le souvenir de son martyre est un cri de ralliement palestinien, arabe et international pour le changement révolutionnaire.

     

    Dans ce contexte, nous appelons toutes les communautés palestiniennes et ceux qui défendent la justice en Palestine à s’unir pour organiser les Jours de Résistance les 7, 8 et 9 août 2020. Nous demandons à tous les Palestiniens, à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, et à toutes les forces nationales, les institutions populaires, les mouvements de jeunes, d’étudiants et de femmes, les mouvements de justice sociale et les organisations de solidarité de participer activement à « frapper sur les parois du char » – comme dans « Des hommes dans le soleil » de Kanafani – pour briser les murs du silence. Participez aux marches, aux activités populaires, aux manifestations et rappelez au monde que le peuple palestinien continuera à se soulever et à faire face à toutes les tentatives de liquidation et de destruction de la cause de la Palestine et à résister à la dépossession, à l’exil et au génocide – et que tous les peuples de conscience se tiennent aux côtés du peuple palestinien en ce moment critique.

     

    Le réseau Samidoun en Palestine occupée et dans la diaspora demande instamment à tous de considérer les journées du vendredi, samedi et dimanche, du 7 au 9 août, comme des journées de lutte globale, de résistance et d’organisation populaire contre la colonisation sioniste dans toute la Palestine occupée, des journées d’organisation de manifestations et d’activités politiques, culturelles et médiatiques dans toute la Palestine, en exil et dans la diaspora et partout dans le monde. Ces actions font face aux crimes israéliens en cours contre le peuple palestinien, y compris le projet sioniste d' »annexion » et le siège meurtrier de Gaza, et visent à renforcer la solidarité internationale avec la lutte palestinienne et avec le mouvement des prisonniers palestiniens dans les prisons d’occupation israélienne.

     

    Nous demandons instamment à toutes les organisations qui soutiennent la lutte palestinienne, en Palestine occupée et dans le monde entier, de hisser le drapeau palestinien et les images et paroles de l’écrivain révolutionnaire Ghassan Kanafani lors de ces marches et manifestations populaires. Ces jours-là, nous célébrons également les symboles historiques de la lutte du peuple palestinien, notamment l’immortel Handala et son créateur, l’artiste Naji al-Ali ; le poète et combattant Kamal Nasser ; l’écrivain palestinien Samira Azzam ; le poète Ali Fouda ; l’intellectuel révolutionnaire Basil al-Araj ; et tous les martyrs et combattants de Palestine qui ont donné leur vie, leur cœur et leur esprit pour la libération et le retour et pour la défense de la liberté et de la dignité du peuple palestinien.

     

    Lors des Jours de Résistance, nous mettrons en lumière les luttes des prisonniers palestiniens, nous raconterons les histoires des martyrs du mouvement des prisonniers et le rôle des prisonniers dans tous les domaines de la lutte révolutionnaire, nous mettrons en lumière la contribution des prisonniers palestiniens à la littérature, à la pensée et à la politique et la production intellectuelle et culturelle du mouvement des prisonniers palestiniens dans les prisons d’occupation israéliennes. Nous lutterons pour la liberté de tous les prisonniers palestiniens et des prisonniers de la cause palestinienne, y compris le révolutionnaire arabe libanais Georges Ibrahim Abdallah, dans les prisons françaises depuis 35 ans.

     

    A l’occasion de cet anniversaire, Samidoun adresse ses plus chaleureux saluts de lutte à tous ceux qui ont initié et participé à la Journée palestinienne de la colère et à ses activités le 1er juillet et les jours suivants dans toute la Palestine et au niveau international, et nous remercions toutes les institutions médiatiques palestiniennes et progressistes qui ont couvert ces actions face au projet sioniste d' »annexion » et de colonisation qui vise à piller la terre et les ressources palestiniennes. Ce projet ne fait que souligner la nature expansionniste, coloniale et raciste de l’État israélien et la poursuite de la colonisation et du vol des terres palestiniennes et arabes pendant plus de 72 ans, une partie centrale de l’agression impérialiste sur l’ensemble de la région.

     

    Cela doit nous inciter à nous mobiliser et à nous organiser – comme Kanafani l’a si clairement exprimé – pour affronter l’impérialisme, le sionisme et les régimes réactionnaires qui continuent à collaborer avec ces forces d’oppression, et pour lutter pour la libération. Chaque victoire des peuples dans la lutte contre ces forces est une victoire pour la Palestine et pour notre victoire collective.

     

    Salutations aux martyrs, liberté pour les prisonniers et retour pour les réfugiés. La victoire, la libération et le retour viendront pour le peuple palestinien en lutte !

     

    8 juillet 2020

    Jérusalem occupée – Bruxelles


    Publié par   vaincra
    URL   https://wp.me/paQjlj-1o4
    Relayé par http://11sbouge.eklablog.com/
    URL   http://11sbouge.eklablog.com/geopolitique-luttes-du-7-au-9-aout-le-reseau-samidoun-appelle-a-des-jo-a195105246


  •  

     

     

     

     

    8 juil. 2020

     

    Documentaire sur les ravages de la guerre saoudo-américaine contre le Yémen – Juillet 2017

    Voir http://lecridespeuples.fr/2020/07/08/...


    Relayé par http://11sbouge.eklablog.com/
    URL
      http://11sbouge.eklablog.com/geopolitique-documentaire-sans-merci-la-guerre-saoudo-americaine-au-ye-a195103382


  •  

     

     

     

     

    Première diffusée 8 juil. 2020


    Relayé par http://11sbouge.eklablog.com/
    URL
      http://11sbouge.eklablog.com/politique-alors-ca-donne-quoi-ce-nouveau-gouvernement-a195095548






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires